Don des AMF au Musée Fabre


indexGrâce à la générosité des Amis du musée , le musée Fabre vient de recevoir en don cette belle esquisse d’Eugène Devéria, préparatoire à un plafond du château d’Espeyran, près de Saint-Gilles du Gard : Psyché conduite à l’Olympe par Mercure pour épouser l’Amour (1839, 65,3 x 50,3 cm).
Le plafond avait été commandé par la famille Sabatier. Cette famille est très liée au musée Fabre depuis le XIXe siècle, puisqu’elle offrit des toiles de Gustave Courbet, Henri Lehmann, Dominique Papety, le précieux panneau du maître de Dreux Budé, mais également l’hôtel Sabatier d’Espeyran et sa collection d’art décoratif.
Le plafond fut présenté par Devéria au Salon de 1839 et suscita cette réflexion de Théophile Gautier :
« M. Eugène Devéria est un artiste d’une nature toute italienne qui peint comme il marche ou comme il parle, et dans ce temps d’exagération, d’emphase, de prétentions exorbitantes, de systèmes exclusifs, c’est une chose très rare qu’un homme qui fait tout bonnement de la bonne peinture sans avoir l’ambition de changer la face de l’univers d’un coup de brosse, surtout quand cet homme a fait la naissance d’Henri IV : c’est-à-dire le plus beau tableau d’apparat, la plus riche palette que nous puissions opposer aux coloristes de Venise. »