Couverture la rencontre n°136


Henri Darasse


En couverture : Henri Darasse, Faire Forgé N°1, rouleaugraphie, Peinture acrylique au rouleau sur toile libre. 190 x 250 CM. Œuvre exposée durant l’été 2022 à l’abbaye de Cassan (Roujan 34) Crédit photographique, Pasqualino Frigau

Né en 1960, Henri Darasse a une double formation, philosophique et artistique. Diplômé de l’école des Beaux-arts de Toulouse en 1983 (DNSEP), il participe au groupe toulousain Peinture immédiate et réside à Rome de 1985 à 1988 où l’influence poétique de la Nuova Scuola Romana l’éloigne de la Bad Painting de ses débuts. En 2022, avec Amédée Poujol, il crée le groupe Décor-Actif qui inaugure son passage à une abstraction décorative, au rouleau, dans la lignée de Matisse, Hantaï et Viallat. Il a publié, en 2014, chez Lucie-éditions, Soulages en peinture. Poétique de l’accident.
Depuis plus de trente ans, Henri Darasse peint exclusivement au rouleau dont il cherche les effets spécifiques. Il nomme sa démarche « effectologie » à partir d’une distinction du philosophe François Jullien entre effet et “ effect ” (le résultat et le processus). Si le spectateur voit l’effet, l’« effect » concerne le créateur, car, pour lui, la pratique est première. Le travail pictural n’est pas la simple réalisation d’une conception préalable. L’artiste ne sait pas totalement où il va ; il explore d’abord les potentialités de ses instruments et les exploite par la suite. Henri Darasse cite souvent cette formule de Pierre Soulages : « Ce que je fais m’apprend ce que je cherche. »
L’œuvre reproduite en couverture a été exposée, cet été, à l’Abbaye de Cassan (Roujan 34). L’effet pictural est obtenu par une technique particulière : la toile libre est posée sur les fers forgés des balustrades de l’abbaye et le passage du rouleau révèle, en peinture, les motifs architecturaux. La toile révèle les arabesques des ferronneries, mais aussi les textures d’éléments architecturaux – pavements disjoints ou appareillages de murs – qui constituent autant de motifs picturaux. Mais la peinture n’est pas une simple empreinte ; le rouleau fait aussi des taches et des débords.
Il ne s’agit pas de faire coïncider le motif et sa trace sur le support, mais au contraire de produire un nouvel effet. Pour le spectateur l’effet visuel s’apparente à celui de la tapisserie ou du vitrail que la lumière exalte et où les formes et les couleurs entrent en résonnance.

EXPOSITIONS PERSONNELLES :

– Archi-textures, Château abbaye de Cassan, 2022
– Décor Hâtif, Latelier, invitation de Joris Brantuas, Sète, 2016
– Effectologies, avec Amédée Poujol, Foyer des campagnes, Poussan, 2016
– Ut Pictura Hortus, avec Amédée Poujol, Jardin Antique Méditérrannéen, Balaruc, 2015
– Rouleaugraphies, Chapelle du Quartier Haut, Sète, 2014
– Dans la roue du peintre, Château d’Assas, le Vigan,2012 (cat.)
– Jeux d’écriture au Monastère de Saorge (06), avec l’écrivain Pierre d’Ovidio et le poète Gilles Mentré, 2009
– Rolling formes, galerie Fusion à Toulouse, Mars 2009
– Rouleaux de printemps, ARPAC, Castelnau, 2008
– Tapisseries Urbaines, Musée de Frontignan, 2007
– Décor-actif avec Amédee Poujol à l’ARPAC à Castelnau, 2002
– Paris tenu, avec Amédée Poujol, Espace Hérault, Paris, 1997
– Deux artistes se jettent à l’eau, avec Amédée Poujol, Galerie le Comptoir, Sète,1995 Darasse, Lambert, Sig, Centre d’art contemporain de Toulouse, Labège, 1989 (cat)

Édouard Aujaleu Président des AMF

Pour proposer un texte à la revue La Rencontre adressez vos textes, de préférence sous forme de fichier informatique, au responsable de la commission : edouardaujaleu@gmail.com, ou sous forme de texte imprimé à l’adresse postale : edouard aujaleu, 59 rue de l’école républicaine, 34070 montpellier. les textes ne doivent pas comporter plus de 3 000 mots, avec des intertitres si possible. des illustrations doivent être fournies (sous format informatique : fichiers tiFF, 300 dpi éventuellement JPeG, 1 mo min. ; ou sous forme de photos, reproductions de bonne qualité) ou du moins leurs sources doivent être indiquées. Pour les problèmes d’illustration, contactez : J.P. Spieth, spiethjeanpaul@gmail.com le comité de rédaction prend les décisions de publication.